Grizel O'Brion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grizel O'Brion

Message par Grizel O'Brion le Ven 11 Avr - 23:48

Etat civil

Nom : O’Brion
Prénom : Grizel
Age : 16 ans
Traitement: Interne, High School
Niveau de vie : Moyen

 
Ce que l'on ne sait pas:
 Race : Mortel
   Alignement : ---
   Sensibilité : Très sensible
   Ecole : ---



Physique

Taille : Grizel mesure un mètre soixante-deux. Ni trop grande, ni trop petite selon elle, elle se satisfait de sa taille.
Corpulence : La encore, Grizel se considère dans la moyenne. Elle n’est pas maigre, et si elle est un peu plus épaisse que le standard des filles considérée comme « canon », elle n’est pas grosse. D’ailleurs, elle n’est épaisse que parce qu’elle est musclé, et ça n’a rien à voir avec sa manie de toujours grignoté.
Traits : Un visage plutôt ovale avec deux yeux bleu foncé, de longs cheveux bruns foncés pour l’encadrer,  une fossette qui apparaît sur la joue droite lorsqu’elle sourit, reste d’une mauvaise rencontre avec le coin d’une table de nuit lorsqu’elle était petite, et une petite cicatrice assez discrète sur la mâchoire du côté gauche.  
Description physique :  Grizel est une jeune fille des plus banal. En vérité, c’est un garçon manqué, et elle garde ses cheveux long juste pour qu’on ne la confonde pas trop, ou alors pour se cacher derrière. Elle les attaches parfois en une queue de cheval ou une tresse, guère plus, guère mieux.
Née à la campagne, elle n’a pas peur de se salir et le fait même volontiers. Se battre avec ses frères, construire des cabanes, partir à la chasse aux fées, dragons et korrigans l’a doté de nombreuse petite cicatrice sans importance, et d’une assez bonne force physique, du moins pour une fille.
Elle a toujours une  collection de bleu, d’éraflures, et autre petite blessures qui ne va qu’en s’agrandissant, surtout sur les jambes et les bras.
Elle ne se démarque pas avec de beau vêtement, ayant récupéré pas mal chez ses frères et sœurs, voir même chez ses cousins cousines. Elle affectionne les couleurs sombres, et opte la plupart du temps pour un vieux jean et un t-shirt noir, un pull brun ou autre. De toute manière, tant que c’est sobre, que ça se porte même si c’est usé, que c’est pratique, et que ce n’est ni une robe, ni une jupe, ça lui va. Elle porte depuis quelques années déjà les mêmes chaussures en cuirs qui commencent à être vraiment fatiguée. Autant le dire, elle n’est pas vraiment à la mode et ne s’en soucie guère.
Cependant, elle n’a rien contre les compliments à son sujet, et même si elle prend une expression amusée, le léger rougissement qui l’accompagnera la trahira facilement. Elle rougit assez facilement, et si elle n’est pas toujours maîtresse de ses expressions, elle se reprend assez vite.




Mental

Phobies et passions : Grizel n’a pas de phobie particulièrement forte, ou du moins, elle n’en a pas conscience. Elle est légèrement sujette au vertige, ce qui ne l’empêche pas de grimper haut, non sans appréhension. Elle n’a pas peur des araignées et autres insectes visqueux ou poilue, mais ne mettrait pas la main dessus non plus.  Elle est passionnée par tout ce qui concerne la fantasy  et la science-fiction, qu’elle prend le temps de dessiner, souvent sur le coin d’une feuille de cours. Elle lit aussi beaucoup, et aime écouter de la musique dès que possible.
Description psychique : Grizel n’est pas le genre de fille préoccupée par elle-même, son apparence ou celle des autres. Elle ne recherche pas à plaire, et préfère même se faire discrète, histoire qu’on la laisse tranquille. Lorsqu’elle est seule, on peut facilement la trouver dans un coin à lire ou à dessiner, des écouteurs sur les oreilles. Elle a besoin de ses plages de solitude, ou elle ne s’occupe de personne.
Mais elle n’est pas asociale non plus, au contraire. Si elle est trop timide pour faire le premier pas, elle ne se montrera jamais désagréable avec quelqu’un qui vient lui parler, sympathisera facilement, et par la suite, lui adressera la parole plus facilement. Elle est toujours très attentive aux autres, et écoutera leur état d’âme avec attention, essayant de les aider même si elle n’apprécie pas plus que ça la personne. Cependant, elle ne se laissera pas faire si on essaye de l’embêter : elle n’est pas une poupée docile, et si elle préfère ne pas avoir à utiliser la violence, elle n’hésitera pas à se défendre ou à défendre un ami à coup de poing, de pied, ou même de croc.
Avec ses amis, elle est plus énergique, toujours très enthousiaste, surtout pour faire des bêtises. Mais attention, des bêtises bien préparée ! Elle réfléchit toujours avant d’agir, parfois bien trop. Grizel pense toujours à avoir des excuses à tout instant. Des excuses pour des devoirs non fait, des absences, des retards, même tout petit et entre amis, et en général pour tous les mensonges qu’elle peut sortir. Car, soyons sincère, Grizel ment dès que cela l’arrange, même pour arranger des choses sans trop d’importance.
Grizel lit beaucoup, surtout des livres de fantasy et de science-fiction. Elle a ses croyances, et essaye de ne pas se laisser trop influencer. Au final, elle ne cherchera pas à convaincre ou à changer celles des autres, tout au plus défendra-t-elle son point de vu. Après tout, chacun fait comme il veut.
Il lui arrive d’agir selon des petites croyances personnelles, surtout par jeu. Ainsi marchera-t-elle sur un carreau sur deux, car tout le monde sait qu’il y a des crocodiles un carreau sur deux. Elle cachera ses pouces prêts d’un cimetière ou lors du passage d’un corbillard, et cherche parfois des fées dans le mouvement d’un feuillage. Le tout sans le montrer, il ne faudrait pas non plus qu’elle passe pour une folle.
Grizel adore lire, dessiner, et écouter de la musique. Mais l’une des choses qu’elle aime par-dessus tout, c’est dormir, et rêver. Elle adore faire des rêves et cherche toujours à s’en souvenir. Il lui arrive de les écrire ou de les dessiner. Elle s’invente mille et une histoires, qu’elle commence sans jamais terminer. La jeune fille a tendance à partir dans tous les sens, sans jamais se fixer sur un projet.
Elle est partisante du moindre effort, ce qui explique qu’elle n’a pas des notes merveilleuses. Elle reste toujours dans la moyenne et cela lui va. Ce trait de caractère agace beaucoup son entourage, autant ses amis à cause d’une moyenne correcte sans travail, que ses parents et ses professeurs qui savent qu’elle pourrait faire mieux.
Grizel fait toujours tout au dernier moment, que ce soit ses devoirs, se réveiller, déjeuner, se laver ou tout autre chose. Elle tente bien de se donner des horaires, mais fini invariablement par ne pas les respecter. Lorsque quelque chose la passionne, ou l’intéresse, elle est très soigneuse et s’applique avec une rigueur qui en étonne plus d’un. Mais en dehors de ces cas, son regard s’égard, sa main griffonne, son esprit s’enfuit, et hop, plus de Grizel. Plus à l’aise dans les matières littéraire que scientifique, elle s’intéresse cependant suffisamment à la svt – grâce aux plantes et aux animaux - pour ne pas sombrer dans ces matières. Les langues l’intéressent, mais elle n’est pas vraiment douée, aussi fait-elle du mieux qu’elle peut.
Elle adore les animaux et les plantes. Elle a démarré nombre d’herbier, et ne peut résister à l’envie d’aller jouer avec un chien, caresser un chat, ou observer un oiseau. Ayant une très bonne mémoire – car il en faut, pour retenir le nombre d’histoire qu’elle s’invente, ainsi que ses excuses du moindre instant – elle connait le nom de nombre d’espèce végétale et animal, qu’elle ressort en essayant de ne pas trop se vanter, car, voyons, ce n’est pas son genre.
Elle n’aime pas lever la main et répondre aux questions en classe, ni même en poser. Elle déteste se tromper, et préfère attendre de voir si elle a raison ou pas. Elle prend rarement l’initiative pour aller vers les autres ou parler à ses professeurs, à moins de s’y être préparée à l’avance ou de très bien connaître la personne. Plus timide qu’elle ne veut bien l’avouer ou le laisser paraître, elle cherchera toujours à se débrouiller toute seule avant de faire appel à quelqu’un d’autre. Elle n’aime pas déranger, et s’excuse souvent pour ça auprès des adultes. Elle n’est pas vraiment plus à l’aise avec les jeunes de son âge, mais s’entend très bien avec les enfants, avec qui elle s’exprime plus librement.
Il lui arrive de refuser de faire des plaisanteries nécessitant de se ridiculiser, mais, si elle n’est pas seule et qu’on insiste un peu, elle se laissera entraîner, tant que cela reste bon enfant.




Histoire

Sa famille : Les O’Brion n’habitent pas Dunwatch. Certes, c’est une jolie ville, un joli château, une magnifique école, mais pour rien au monde ils ne quitteraient leur maison ou ils ont toute leurs histoires. Ils ont brièvement visité le château, et n’y ont rien laissé, sauf peut-être leur fille pour un temps – et c’est déjà bien assez.
Grizel vient d’une famille nombreuse comprenant plus de garçon que de fille. Il faut dire aussi qu’en tant que garçon manqué, Grizel ne rehausse pas le côté féminin de la famille, et s’en moque bien.

Blaine O’Brion, son père, 50 ans
Edme Mac’, sa mère, 47 ans
Clyde, le frère ainé, 20 ans
Duncan, son deuxième frère, 18 ans,
Moira, sa sœur de 14 ans,
Fergus, son frère de 12 ans,

Elle possède de nombreux cousin et cousine, oncle et tante, tant du côté de son père que de sa mère.

Son histoire :
Grizel est née tranquillement en été. Elle avait alors déjà deux frères, et sa mère respecta l'écart de deux ans qu'elle avait décidé d'avoir entre chaque enfant. Il fut décidé que Edme O'Brion aurait cinq enfants, et de manière assez équilibré qui plus est : trois fils et deux filles.
Grizel ne fut pas une enfant très turbulente. Petite, elle était très calme, et jouait avec ses frères sans cris. Elle porta les robes que sa mère lui faisait mettre jusqu'à ce qu'elle eut l'âge de s'habiller toute seule.
La gamine adorait ses frères, et les suivaient partout. Les O'brion n'étaient pas des gens riches, ni des gens pauvres. Ils habitaient un village paumé dans un coin de l'Ecosse, avait une jolie maison, pouvaient payer à manger, des vêtements, et quelques babioles à leurs enfants, et surtout, avaient  une forêt à proximité ou les-dit enfants pouvaient crapahuter à longueur de temps, histoire qu'ils détruisent autre chose que l'intérieur d'Edme O'brion.

Grizel, depuis qu'elle fut assez âgée pour se souvenir, a toujours passée ses journées dans les bois. Elle avait construit un nombre de forteresse impressionnant avec ses frères, conquit des centaines de château, passé des milliers d'ennemi à la lame de son épée, chasser les dragons, les sorcières, attraper des fées et des lutins par centaine de millier. Elle avait été trahie un grand nombre de fois par Clyde ou Duncan, et c'était vengée avant de se rallier à eux, à nouveau, pour conquérir de nouveau horizon. Et quand il fallait dormir, ce n’était jamais sans qu’on leurs raconte une histoire. Quand elle eut appris à lire, elle passa une partie de ses nuits à lire sous sa couette, avec juste une lampe de poche pour éclairer les pages des histoires qu’elle dévorait.

Néanmoins, ses frères en grandissant abandonnèrent rapidement les sorties en forêt, leurs préférant télévisions et jeux vidéo. Sa sœur ne souhaitant pas l’accompagner, et son dernier frère étant trop jeune, elle continua ses balades en solitaire, traquant les animaux, recueillant tous ceux qui étaient blessés, observant les plantes et les insectes, ou lisant, tout simplement, à l’ombre d’un arbre.
C’est en allant à l’école qu’elle se prit de passion pour le dessin, retranscrivant sur ses feuilles de cours tout ce qui lui passait par la tête, finissant par avoir plus de gribouillage sur sa feuille que de texte. Ses notes n’en pâtissaient pas, mais si des résultats moyens lui convenaient, ils n’étaient pas forcements aux goûts de tout le monde.

La situation entre les deux filles des O’Brion se compliqua d’année en année. La petite ne pouvant tout simplement pas supporter la grande, et la grande le lui rendant bien. Diamétralement opposée, l’une garçon manqué, l’autre fille jusqu’au bout des ongles, Moira et Grizel ne s’entendait pas. Elles se battaient rarement – Grizel tentant de calmer son tempérament, et Moira étant plutôt du genre petite fille fragile – mais en venaient facilement aux insultes, aux gueulantes, rendant la vie à la maison plus orageuse que le ciel de Bretagne.

C’est ce qui incita Grizel à chercher un moyen de fuir le foyer familial. Un peu de tranquillité loin de sa sœur, et aussi un genre d’aventure en partant loin, en terrain inconnu. Et pour l’aventure, y avait-il meilleur endroit qu’un château ? Y avait-il de meilleur raison que les études ? Et, pour compléter le tout, une éducation en école privé à «bon prix ».
Elle envoya son dossier, passa l’entretient pour un passage en high school… Et pour son plus grand plaisir, et sa plus grande appréhension, fut acceptée.

_________________
Petit oiseau, envole toi !
avatar
Grizel O'Brion

Messages : 4
Date d'inscription : 15/03/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Ecole:
Alignement:
Majeure/Mineure:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Grizel O'Brion

Message par Faoiltiarna Lochlainn le Dim 13 Avr - 11:49

Tout d'abord bienvenue ^-^

Alors, pour ce qui est de ta fiche, l'univers est bien saisi, il n'y a que quelques détails à souligner, en l'occurrence les étourderies ou fautes d'accord. Un petit passage par Word ou BonPatron devrait y remédier cependant. Fais-y attention par la suite, s'il te plait ~

Donc, par les pouvoirs qui me sont conférés, je te valide.

Tu peux désormais recenser tes options et compléter ton profil. Par ailleurs, nous avons un event, n'hésite pas à te manifester si cela t'intéresse  faol

Bon jeu !

_________________
avatar
Faoiltiarna Lochlainn
Aveugle, pas Sourde

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 21
Habitat : A l'internat, au bout d'une canne blanche
Clubs : Théâtre, biologie

Feuille de personnage
Ecole: Marginalisation
Alignement: Lumière
Majeure/Mineure: Sciences/ Arts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum