Dally Blakey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dally Blakey

Message par Dally Blakey le Sam 4 Jan - 16:23

Etat civil



Nom : Blakey
Prénom : Dahlia, couramment appelée Dally
Age : 18 ans (née le 29 juin 1995)
Traitement: interne (year 13, supérieur)
Profession : /
Etat civil : /
Niveau de vie : modeste



Ce que l'on ne sait pas:
Ce que l'on ne sait pas
Race : humaine
Alignement : Scoliose bégnine
Ecole : Euh… L’école Culànn ?




Physique

Taille : 1,52m pour 56 kg

Corpulence : Trapue, potelée, trop diraient certains, ce à quoi Dally répond que la bonne cuisine  donne des formes généreuses, et non superflues.

Traits : Deux yeux d’un vert un peu pale perdu dans un visage poupin et auréolé de quelques boucles d’un roux sombre, échappées d’un strict chignon. Tel est le visage de Dally Blakey

Description physique :
Petite, épaisse et solide, Dally a des cheveux d’un roux sombre (terne, disent les taquins), et de grands yeux verts. Ce n’est pas le genre de fille que l’on regarde au premier coup d’œil, c’est plutôt la gamine tranquille, du fond de la classe, mais qui respire la gentillesse (la naïveté, disent les même taquins que précédemment).
De par son physique de hobbit, elle a renoncé à ressembler aux filles des magazines, et tant mieux parce que pour cela, elle devrait s’affamer, ce qui serait juste horrible. Et s’étirer façon chewing-gum, ce qui serait juste impossible. N’essayez pas de la complexer sur son poids, elle en est fière (ou presque) (ok, elle va sourire puis aller pleurer dans un coin après).
Très fière de ses racines écossaises, Dally fait partie du Clan Lamont (partiellement délocalisé en Australie. Les ravages du monde moderne…) et elle porte toujours un morceau du Tartan de ce clan. En général, elle le porte en écharpe, mais elle a quelques autres vêtements dans le chaud tissus de son clan.




Mental

Phobies et passions : Aime les gens, vénère la cuisine, est terrifiée a l’idée de faire défaut a quelqu’un.

Description psychique :
De manière générale, Dally aime les gens, un peu trop, peut-être, parce qu’elle est incapable de dire non à une demande. Elle ne peut s’empêcher d’aider dès qu’elle peut. Elle aime être entourée de gens, même si elle n’est pas forcement très bavarde. Elle aime simplement la vie autour d’elle. De plus elle est pétrifiée de faire défaut a quelqu’un, soit en faillant a sa tâche, soit en refusant d’aider, soit en n’était simplement pas là. Elle se sent toujours coupable des malheurs d’autrui, persuadée qu’elle aurait dû aider plus, qu’elle aurait pu faire plus. L’un plus l’autre, elle s’est fréquemment laissée marcher dessus par son entourage que ce soit familial ou scolaire. Ne cherchez pas qui doit faire les corvées, en général, ça lui retombe dessus.

Ne cherchez cependant pas de trace de dépression dans le comportement de Dally : souriante, rieuse, ses tourments sont exclusivement internes et en fait, elle en a à peine conscience.

Apres, sa vie, sa passion, son avenir, c’est la cuisine. Traditionnelle, expérimentale, exotique, elle aime teste, expérimenter mais surtout nourrir les gens. Elle rêve à la fois de tenir un restaurant, et de tenir une cantine pour les défavorisés, pour ceux qui ont vraiment besoin de sa cuisine. Elle ne sait pas. Dans ses rêves, elle veut faire les deux.








Histoire

Sa famille :
Dally est issue d’une longue lignée de fonctionnaires du petit village de Gailg, au fin fond des Highlands. Malheureusement, un trop grand accroissement de la famille dans la génération de son père les a conduits à l’exil, le village ne pouvant se permettre plus de cinq fonctionnaires par habitant, même avec la meilleure volonté du monde.
Son père, Keith, est le nouveau postier du village. Il n’a pas moins de huit frères et sœurs dans son village natal. Sa mère, Moira est une calme femme au foyer, issue d’une « petite » famille, face à celle de son mari : seulement deux sœurs

Son histoire :
Dally est une fille unique dans une famille de familles nombreuses. Apres sa naissance, Moira a fait fausse couche sur fausse couche, jusqu’à ce qu’un médecin de la ville diagnostique une incompatibilité de rhésus entre Keith et Moira. Ils n’ont jamais vraiment accusé leur fille de cet état de fait, mais Dally l’a fait toute seule, cherchant sans cesse dans un altruisme forcené la rédemption du péché d’avoir privé ses parents de la famille nombreuse dont ils rêvaient.

Elle a trois ou plus cousins par oncle et tantes, et a en tout dix oncles et tante. Je vous laisse imaginer les réunions de familles. De nature effacée et serviable, Dally a toujours été complètement dépassée (et exploitée, pourrait-on dire) par la bande. Elle ne s’est évidement jamais plainte des brimades reçues. Acceptant avec une indifférence tranquille l’agressivité des cousins.

Bon. Ca, c’est la famille. A l’école, par contre, c’était totalement different… je plaisante. Qui dit petit village dit écoles petites et contenant une ribambelle de cousins. La vie ne changeait pas vraiment beaucoup. Ou plutôt si. Parce qu’en l’occurrence au lieu d’être un bloc ou Dally ne se sentait pas à sa place, c’était un bloc qui isolait Dally. Ca partait d’une bonne intention, esprit de famille oblige, les cousins ont toujours fait corps, même avec Dally qu’ils adorent exploiter. Mais seuls eux ont ce droit, les étrangers à la famille étaient gentiment mais fermement tenus a l’écart de la trop gentille cousine.

Voyant bien que c’était là leur manière de la protéger, Dally n’a jamais vraiment dit grand-chose contre ca. C’était gentil, un peu surprotecteur mais gentil. N’empêche. Elle n’avait pas de vrais atomes crochus avec aucun cousin et elle n’approchait guère les autres. C’était… Solitaire.

Et puis un jour, Keith et Moira en eurent marre de voir leurs frères et sœurs accueillir de nouveaux enfants. Aussi quand un inspecteur suggéra d’expédier ailleurs quelques-uns des nombreux pensionnaires du bureau de poste de Gailg, Keith proposa de partir. Apres tout, il n’avait qu’une fille et une épouse à déménager, lui. Ils finirent donc par émigrer dans un trou presque aussi paumé que Gailg, Dunwatch.

Mais le vieil homme qu’il remplace, s’il leur cède son logement de fonction, était un vieux célibataire endurcis, et il n’y a ici aucune place dans la maisonnette pour plus qu’un couple. Le soulagement fut grand quand le propriétaire du château voisin leur proposa une place en internat pour Dally, avec bourse et tout le nécessaire. Un Homme de bien ce Mr Culànn.

La première réaction de Dally à cette nouvelle a été la peur de l’inconnu. Quitter son village, ses (étouffants) cousins… franchement, elle ne voulait pas. Mais… Mais d’un autre côté, loin de la tribu Blakey, elle rencontrerait peut être d’autres gens ? Elle serait peut-être moins seule ?





Dernière édition par Dally Blakey le Ven 10 Jan - 16:05, édité 1 fois
avatar
Dally Blakey
Hobbit des Highlands

Messages : 4
Date d'inscription : 03/01/2014
Age : 22
Habitat : En cuisine
Clubs : Si seulement je pouvais aller en cuisine...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dally Blakey

Message par Faolán Culánn le Sam 4 Jan - 20:56

Bonjour et bienvenue ! C'est à moi que reviens la lourde tâche de corriger ta fiche.

Dans l'ensemble, je ne trouve pas grand chose à y redire, mis à part que ton histoire est un peu courte je trouve. Je comprends que Dally n'a pas eu beaucoup d'amis et que sa famille est très importante mais j'aurais aimé en savoir un peu plus sur elle. Sur ses anciennes écoles, si elle a déjà eu un bégin, si le déménagement l'a déracinée ou si elle était plutôt excitée ?

Un petit paragraphe supplémentaire serait très agréable et utile pour mieux saisir ton personnage

J'aurais aussi besoin de savoir si elle est plutôt sensible à la magie, normale ou insensible ?

Bon courage !

avatar
Faolán Culánn
Huitième Merveille du Monde

Messages : 175
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 71
Habitat : naturel
Clubs : Lumière

Feuille de personnage
Ecole: Transmutation
Alignement: Lumière
Majeure/Mineure: Professeur de Lettres

Voir le profil de l'utilisateur http://sublimescreatures.probb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dally Blakey

Message par Faolán Culánn le Dim 12 Jan - 17:19

Eh bien, voilà qui est beaucoup mieux !

Par les Pouvoirs Immenses et Colossaux qui sont les miens, je te valide !

_________________

Le Lumineux
avatar
Faolán Culánn
Huitième Merveille du Monde

Messages : 175
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 71
Habitat : naturel
Clubs : Lumière

Feuille de personnage
Ecole: Transmutation
Alignement: Lumière
Majeure/Mineure: Professeur de Lettres

Voir le profil de l'utilisateur http://sublimescreatures.probb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dally Blakey

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum