Catriona Livingstone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Catriona Livingstone

Message par Catriona Livingstone le Mar 11 Mar - 22:57




Etat civil


Nom : Livingstone.
Prénom : Catriona, dite Cat.
Age : 7 ans (née le 12/05/2007).
Traitement : Externe, 3rd year.
Etat civil : Célibataire.
Niveau de vie : Aisée, même si elle n’en a pas vraiment conscience.





Ce que l'on ne sait pas:

Race : Enchanteresse.
Alignement : Sans.
Ecole : Illusion, avec un zeste de Manipulation (des objets).
> Catriona donne vie à ce qu’elle imagine. Bercée par les contes et légendes que lui raconte Effie depuis qu’elle est toute petite, ses pensées s’égarent souvent vers les dragons, licornes, feu follets et autres, qui apparaissent alors devant ses yeux. Souvent, ce ne sont que des ombres ou des silhouettes esquissées, mais ils prennent d’autant plus de consistance et paraissent d’autant plus réels que la petite fille y pense fort. Par exemple, lors d’un cauchemar. Et, notamment lors de cauchemars, lorsque Cat a peur ou qu’elle sous le coup d’une émotion forte, elle peut faire quelques dégâts matériels autour d’elle.


Famille : Moira (Ténèbres, Manipulation), la mère de Cat, appartient à la famille Livingstone. Quant à son père… Moira a croisé la route d’un certain Mr Culánn neuf mois avant la naissance de sa fille.


Physique


Taille :129 cm.

Corpulence : Sans être maigre, Catriona est peut-être un peu trop mince pour une fillette de son âge. Ce n’est pas qu’Effie ne lui donne pas à manger, au contraire, mais si elle n’est pas surveillée de près Cat a plus tendance à jouer avec la nourriture qu’à la manger. Et elle n’est pas du genre à grignoter.

Traits : Des cheveux noirs qui encadrent un visage poupin à la peau relativement pâle, un petit nez retroussé et deux grands yeux bleus souvent rêveurs font de Cat une mignonne petite gamine. Quelques petites cicatrices sur sa main gauche sont le souvenir de sa peur, lorsqu’au réveil d’un cauchemar, elle a fait exploser le verre d’eau que lui donnait Effie.

Description physique : Catriona est une fillette comme il en existe tant d’autres, peut-être un peu plus grande et un peu plus mince que la moyenne de son âge, même si son visage garde les rondeurs de l’enfance. Signe de l’aisance de sa famille – et des efforts d’Effie – elle possède une garde-robe bien fournie et soignée et est en général bien coiffée avec une ou deux barrettes dans les cheveux. Malheureusement, ça ne dure pas toujours très longtemps mais, quand elle n’est pas trop distraite, elle est souvent désolée des dégâts qu’elle cause à ses vêtements… et surtout de la déception qu’elle cause à sa gouvernante.


Mental


Phobies et passions :

Catriona aime les bestioles à poils et à plumes. Pour la consoler d’avoir quitté sa mère et son environnement habituel – et l’inciter à se concentrer – Effie lui a d’ailleurs offert un cochon d’Inde, mais ce n’est pas assez. Cat aimerait avoir un chien, un chat, un lapin, un mouton, un poney, un canari… une licorne et un dragon. Bon d’accord, le dragon n’a pas de poils ou de plumes, mais il est trop beau. Et traduit bien l’autre passion de la fillette. Les contes, les légendes, l’imaginaire. Depuis qu’elle est petite, elle s’endort à l’écoute des histoires que lui raconte sa gouvernante et elle en rêve. Depuis qu’elle sait lire, elle peut passer un temps fou à dévorer les livres correspondants, même si elle ne dit jamais non pour qu’on les lui raconte.

Elle aime aussi imaginer son père qui est, forcément, aussi sage et intelligent que Merlin, aussi beau, fort et courageux que le Roi Arthur.

Et, logiquement, elle est terrorisée par les monstres et autres créatures infernales des contes – sauf les dragons, on l’aura compris. Elle déteste également les cris et les gens qui se mettent en colère, comme son oncle ou son grand-père quand ils ont « abusé de la bouteille » (dixit Mère). Ce qui ne l’empêche pas, elle, de se mettre parfois en colère parce qu’elle déteste qu’on tourne ses rêveries en dérision.


Description psychique :

A première vue, Catriona est une gentille petite fille sage. C’est-à-dire qu’elle ne chouine pas, ne fait pas de colères, n’est pas bruyante ou agitée et est capable de rester calmement dans son coin quand on le lui demande. Le problème, c’est qu’elle y reste aussi quand on ne le lui demande pas. S’il lui arrive, comme à tous les enfants, de se montrer enthousiaste et bavarde, Cat est le plus souvent discrète voire effacée. Ainsi, si elle écope d’une réprimande, elle ne cherche en général pas à se justifier mais accepte la punition en silence, d’autant plus facilement qu’elle consiste en un relatif isolement. Elle ne recherche pas forcément la compagnie des gamins de son âge et préfère souvent rester seule avec ses rêveries et ses pensées.

Mais cette apparence sage peut être trompeuse. Si le corps de Catriona reste immobile, son esprit, lui, vagabonde sans cesse. Son imagination fait de la moindre ombre, du moindre mouvement, une illustration des légendes qu’elle adore et leur donne même parfois un semblant de réalité. Ceux qui se laissent prendre à son air sérieux peuvent donc être facilement déçus, Cat n’est que rarement concentrée, sauf quand le sujet qu’on soumet à son attention l’intéresse particulièrement. Ainsi, elle a appris à lire parce que ça lui permettait de se plonger toute seule dans ses univers préférés – et parce qu’Effie l’y a incitée avec ses livres favoris – mais l’écriture lui semble quelque chose de particulièrement abstrait… et tout est dans la même veine.

De plus, Catriona est fondamentalement égoïste. Elle est habituée à ce qu’Effie se coupe en quatre pour elle, à toujours avoir ce qu’elle veut en premier et à ne pas se poser de questions sur ce que souhaitent les autres. Mais elle n’est pas pour autant mauvaise. Si elle ne partage pas spontanément, elle ne garde pas non plus tout pour elle quand il est évident que son entourage a besoin de quelque chose. Par ailleurs, elle est toujours désolée de faire de la peine à sa gouvernante et essaie régulièrement de suivre ses conseils – même si elle les oublie vite – pour lui faire plaisir… et pour que sa mère soit fière d’elle.


Histoire


Sa famille :

Les Livingstone, la famille maternelle de Catriona, possède un vieux manoir familial quelque part dans la lande écossaise mais vivent le plus souvent en ville. Ils seraient probablement très riches si les démons du jeu et de l’alcool ne torturaient pas les hommes de la famille à chaque génération. Heureusement, leurs talents sont plutôt efficaces quand ils ne sont pas noyés dans l’alcool… et les femmes rattrapent le coup.
- Luthias Livingstone (Ténèbres, Conjuration), 91 ans (1923), le chef de famille en titre et grand-père maternel de Cat. Ivrogne et joueur patenté, il s’en sort plutôt bien grâce à son talent, c’est-à-dire qu’il ne perd pas beaucoup plus qu’il gagne. Faire apparaître les bonnes cartes au bon moment, c’est bien pratique. Quand il est sobre, il reconnaît les mérites de sa fille et apprécie de passer du temps avec sa petite-fille… mais ce n’est pas souvent.
- Moira Livingstone (Ténèbres, Manipulation), 58 ans (1956), la cheffe de famille dans les faits et mère de Cat. Energique, efficace, elle dirige une société d’assurances, gère et renfloue les comptes de la famille. Elle a peu de temps à consacrer à sa fille mais veille sur elle de loin.
- Nathair Linvingstone (Ténèbres, Transmutation), 45 ans (1969), l’oncle maternel de Cat. Version plus jeune de Luthias, il n’a même pas l’excuse d’avoir vu la guerre. En plus, il est moins habile au jeu.
- Oighrig Läkerberg née Livingstone, (Lumière, Elémentalisme), 42 ans (1972), est la tante maternelle de Catriona. Un peu oppressée par l’ambiance familiale, elle est partie terminer ses études d’histoire en Suède dès qu’elle a été majeure et est tombée amoureuse du pays – et d’un de ses ressortissants. Elle est donc restée dans le grand Nord et a épousé son Viking, mais garde pas mal de contacts par mail avec sa sœur aînée – qu’elle apprécie d’autant plus qu’elle ne la voie plus qu’une fois par an à peu près – par le biais de laquelle elle a des nouvelles du reste de sa famille. Son diplôme d’histoire ne lui servant pas à grand-chose, elle est devenue professeur d’anglais, ce qui lui permet de participer à l’intégration des nomades Saami à la société moderne.

Les MacKenzie sont une famille tout ce qu’il y a de plus normal (humaine, donc) au service des Livingstone depuis des générations. Autant dire que la véritable nature de leurs employeurs n’est pas du tout un secret pour eux. Ils travaillent pour la plupart au manoir familial et seuls quelques-uns d’entre eux accompagnent les Livingstone pour les servir en ville. Euphemia MacKenzie, dite Effie, a été dévolue au service de Catriona. Petite blonde de 27 ans (1987), aux formes généreuses, elle veille sur la gamine depuis sa naissance et Moira n’a pas eu besoin d’user de son talent pour la convaincre d’emménager à Dunwatch et de s’occuper de Cat.

Portraits de famille:


Moira Livingstone
(Avatar par alicexz, modifié)
 
Euphemia MacKenzie
(Avatar par alicexz, modifié)


Son compagnon :

Perceval, dit Percy, est un petit cochon d’Inde qu’Effie a offert à Catriona au moment du déménagement à Dunwatch. Il est roux, gentil, ne fait pas trop de bruit et ne mange pas les fils électriques quand Cat le sort de sa cage.


Son histoire :

Toute contente, Catriona ne se fit pas prier pour monter dans la voiture, mais se tortilla un bon moment pour essayer d’apercevoir la maison par la fenêtre avant que sa gouvernante ne la rappelle à l’ordre.

« Attache-toi, Kitty.
- Elle est jolie notre maison, hein, Effie ?
- Oui, Sweetheart.
- Elle est plus petite que celle de Mère. Mais Percy se perdra pas comme ça. Tu crois qu’il va s’inquiéter de pas nous voir ?
- Je ne pense pas. On va juste faire les courses, tu sais, ce ne sera pas long. »

Rassurée, la petite fille se tut et attacha sa ceinture pendant qu’Euphemia démarrait. Elle regarda les maisons défiler par la fenêtre en les comparant silencieusement à celles qu’elle connaissait. Il y en avait de plus grandes que la leur, certaines plus grandes même que la maison de Mère à la ville, mais elles étaient toutes plus petites que celle de Grand-père où elle passait les vacances. Aucune n’avait un si beau jardin non plus. Et, de toute manière, elle était sûre qu’aucune n’abritait un cochon d’Inde comme Percy. Effie avait dit qu’il faudrait bien s’en occuper et Cat avait promis. Et comptait bien tenir sa promesse. Percy était trop petit pour savoir tout faire tout seul donc il fallait l’aider. Et peut-être que si elle faisait bien elle pourrait convaincre Mère que c’était bien, les animaux. Mère n’en avait jamais voulu à la maison, mais elle avait dit d’accord pour Percy… Ce qui posait soudain une question très importante.

« Mère viendra me voir, même si y a Percy à la maison ?
- Bien sûr, Sweetheart, quand elle aura le temps. Madame est très occupée, tu le sais.
- Oui. »

Cat soupira. Oui, ça elle savait. Mère était toujours occupée. Même quand elle habitait dans sa maison, la fillette ne la voyait pas souvent. Elle partait tôt le matin et rentrait tard le soir mais, des fois, elle passait lui faire un bisou avant qu’elle aille se coucher. C’était bien, ça, même si ce n’était pas comme les bisous d’Effie. Normal puisque Mère n’était pas du tout comme Effie. Elle était grande, Mère, elle paraissait toujours sérieuse et souvent fâchée. Et elle avait de longs cheveux bruns, Cat les avait vus une fois, quand elle n’avait pas fait son chignon. Elle était très belle, Mère. Sûr que la Fée Viviane et la Reine Guenièvre n’étaient pas si belles !

Une silhouette féminine, à peine plus qu’une ombre, apparut sur le trottoir que regardait Catriona, mais s’estompa presque aussitôt alors que la voiture s’engageait dans le parking du centre commercial.

« Et mon école, Effie, tu l’as vue ? Elle est jolie ?
- Je ne sais pas, Kitty. On ira la voir quand on aura fini les courses, si tu veux.
- Oh oui, je veux ! »

Elle en avait vu des écoles déjà. Trois. Ou quatre peut-être. A chaque fois qu’elle avait changé, Mère avait eu l’air fâché, mais elle ne l’avait jamais grondée. Cat ne savait pas trop pourquoi. Elle n’avait jamais eu l’impression de faire quelque chose de mal ou de différents des autres enfants : elle ne faisait pas de bruit quand la maîtresse disait de se taire mais pensait parfois à autre chose. Et ensuite, Mère soupirait et cherchait une nouvelle école. Un peu plus loin de la maison à chaque fois. Mais jamais elle n’avait été si loin que celle-là. Là, Effie avait pris plein d’affaires et elles avaient roulé longtemps dans la voiture avant d’arriver dans la nouvelle maison. Une petite maison mais rien que pour elles. Cat l’aimait vraiment bien.

« Tu crois qu’on pourra rester dans la nouvelle maison quand je changerai d’école ?
- Tu ne changeras pas d’école, cette fois, Kitty. Pas avant longtemps.
- Pourquoi ?
- Madame a choisi avec soin. C’est une école spéciale. »

Catriona ne remit pas en doute les paroles de sa gouvernante et détacha sa ceinture comme elle garait la voiture. Deux minutes plus tard, elle arpentait les allées du centre commercial, la main bien serrée autour du caddy que remplissait Effie et les interrogations oubliées. Elle aurait bien le temps de découvrir sa nouvelle école, là il y avait des choses importantes à faire. Il fallait trouver à manger pour Percy.


Dernière édition par Catriona Livingstone le Ven 13 Mar - 11:56, édité 7 fois

_________________
Avatar par Mar-ka.
Catriona est trop distraite pour penser à son courrier... C'est Annabel qui s'occupe de ses MP.
avatar
Catriona Livingstone
Have a break, have a cute Cat

Messages : 102
Date d'inscription : 11/03/2014
Habitat : En rêves
Clubs : Musique ?

Feuille de personnage
Ecole: Illusion
Alignement: Sans
Majeure/Mineure: N/A

Voir le profil de l'utilisateur http://sublimescreatures.probb.fr/t59-petit-aristochat-deviendra

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catriona Livingstone

Message par Faolán Culánn le Mar 11 Mar - 23:18

C'est presque parfait. Je veux juste préciser qu'avec ton école principal, ici l'illusion, tu as de toute façon la Transmutation et la Manipulation en mineure. Le pouvoir de la petite se tient donc tout à fait, et est orthodoxe. Pas besoin de préciser les mineures et elle va pouvoir développer son don dans l'école Culann.

Ainsi, je te valide, Cat Livingstone, fille d'un Merlin et d'un Arthur...on ne sait pas trop lequel.

_________________

Le Lumineux
avatar
Faolán Culánn
Huitième Merveille du Monde

Messages : 175
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 71
Habitat : naturel
Clubs : Lumière

Feuille de personnage
Ecole: Transmutation
Alignement: Lumière
Majeure/Mineure: Professeur de Lettres

Voir le profil de l'utilisateur http://sublimescreatures.probb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum