[Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Faoiltiarna Lochlainn le Sam 3 Mai - 10:23

Elle ouvrit les yeux sur une sensation cotonneuse, un peu floue. Le monde semblait noyé d'imprécision. Peut-être n'était-ce dû qu'à une mauvaise nuit, supposa la rouquine. Pourtant, elle se sentait reposée - pas tout à fait sereine, pas tout à fait apaisée, mais reposée. S'enroulant dans sa couette, Faoiltiarna décréta que la question ne valait pas la peine d'être investiguée avant un réveil plus avancé. En plus, Gent ne semblait pas... Elle se redressa brusquement. Gentraige avait disparu de la carte empathique des animaux locaux - comme le reste des bestioles, à moins qu'elle n'aient fui. Un instant, elle envisagea qu'ils aient perçu une catastrophe naturelle et aient pris la poudre d'escampette. Puis son chien-loup s'agita dans son panier, plus loin, avec un son... qui aurait pu être de l'inquiétude. Elle n'était pas sûre. Elle n'avait pas l'habitude de ne pas pouvoir dire.

Préoccupée, elle s'assit, ses pieds effleurant le sol, se concentra. Son empathie et sa perception élémentaire ne répondaient pas. Un grand vide s'étendait autour d'elle, uniquement comblé par ce que sa mémoire pouvait lui dire des environs, du nombre de pas d'un mur à un autre, d'un meuble à la porte.

"Neve ?" appela-t-elle doucement. "Il se passe un truc trop bizarre..."

La jeune fille avait parlé sans élever vraiment la voix, comme si trop de son risquait d'empirer l'étrangeté de la situation. Bien sûr, pour le coup, cela risquait de ne pas vraiment atteindre sa colocataire, mais bon... Sentant probablement son malaise, Gentraige couina et accourut, posant sa tête sur les genoux de sa maîtresse. Cette dernière, caressa machinalement le pelage un peu rêche tout en cherchant une explication. Son père lui avait conté des histoires sur les druides au sommet de leur puissance, sur leur déclin... Mais son pouvoir, même issu d'une branche de plus en plus marginale, ne pouvait pas s'enfuir comme ça, si ?

_________________
avatar
Faoiltiarna Lochlainn
Aveugle, pas Sourde

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 22
Habitat : A l'internat, au bout d'une canne blanche
Clubs : Théâtre, biologie

Feuille de personnage
Ecole: Marginalisation
Alignement: Lumière
Majeure/Mineure: Sciences/ Arts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Neve Elatha le Lun 12 Mai - 12:55

Elle remarqua immédiatement la différence en ouvrant les yeux. Tout d'abord, parce que la luminosité ambiante avait changé, et parce qu'elle n'était plus dans la même position. Elle s'était, pour une raison ou pour une autre, évanouie. Étant donné qu'elle ne dormait pas, il n'y avait aucune autre raison pour laquelle elle aurait pu se trouver allongée sur son lit, son livre complètement absent, dans une position trop inconfortable et trop mal fichue pour pouvoir observer tranquillement sa camarade de chambre dormir. C'est qu'elle était plutôt belle, sa camarade de chambre. Et sexy en diable lorsqu'elle dormait. Neve avait bien envie de partager son lit, mais n'avait pas encore trouvé d'occasion de proposer la chose sans passer pour une grosse perverse - en d'autres mots, pour un mec. Et ce qu'elle entendait maintenant, d'ailleurs, n'était-ce pas la voix de sa camarade ? Faible et ténue, lointaine et... quoi ? Choquée ?

C'était surtout le mot "bizarre" qui mettait la puce à l'oreille de Neve. Personne ne pouvait prononcer les mots 'trop bizarre' sans mettre immédiatement et irrémédiablement dans sa voix une note choquée, presque mystique. Le bizarre n'appartenait pas à l'ordinaire, et l'ordinaire dérangeait. Grandement. Neve s'assit sur son lit et découvrit du coin de l'œil son livre effondré par terre. Peu lui importait, en soit, mais c'était quand même sympa de savoir où il se trouvait. Faoiltiarna se trouvait assise sur son lit, elle aussi, au bord de ce dernier. Le chien était près d'elle, couinant avec la tête sur les genoux de sa maitresse qui, du coup, le caressait. Neve ne voyait pas du tout pourquoi il couinait. Elle, à sa place... Mais non. L'heure n'était pas à la jalousie. Sa colocataire avait besoin d'elle, et elle se devait de l'aider.

Elle se leva, se préoccupant bien peu d'être nue, sa tenue de pyjama officielle pour dormir, étant donné que sa colocataire était aveugle et que de toutes façons ça ne l'aurait pas gênée, et alla s'asseoir sur le lit d'en face, à côté de l'aveugle qui semblait perdue.

" Je suis là, Tiarna. Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que je peux faire ? "

Elle lui posa une main sur l'épaule, rassurante et chaude et protectrice, ou du moins qui se voulait comme telle, surtout en contraste avec le chien qui couinait.
avatar
Neve Elatha
Males need not apply

Messages : 23
Date d'inscription : 09/04/2014
Habitat : Château
Clubs : Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Faoiltiarna Lochlainn le Ven 23 Mai - 17:19

Froissements de draps, bruits de pas. La rouquine respira un peu plus facilement en réalisant que ses sens, ceux humains, du moins, n'étaient pas affectés. Il suffisait qu'elle reprenne l'habitude de tendre l'oreille plutôt que de percevoir le volume d'air d'une pièce et autres procédures de mortels. Enfin, ça, c'était ce que disait la partie rationnelle de son esprit. L'autre, elle, continuait à chercher désespérément un souffle de magie, un signe, un indice - quelque chose, n'importe quoi. Rien. Rien de rien. Le néant semblait la regarder droit dans ses yeux morts et sourire de sa déconvenue.

La réponse de Neve la ramena à la réalité, avec l'épineuse question de savoir comment expliquer ça, et de comment l'expliquer sans que cela ne paraisse plus affolant que ça ne l'était. Doucement, donc, la druidesse glissa sa main sur celle de sa colocataire, elle-même sur son épaule, délaissant du coup Gentraige qui n'allait pas l'aider à résoudre ce souci pour le moins préoccupant.

"Je..."

"Je crois que j'ai perdu mes pouvoirs." C'était ce qui aurait résumé le mieux la situation. Sauf qu'elle n'était pas certaine de la nature de sa coloc, parce qu'apparemment, demander d'entrée de jeu aux gens s'ils croyaient en la magie était mal vu, en plus de pas être fiable pour la détection d'Enchanteur. Cela dit, maintenant qu'elle avait appelé à l'aide à demi mots, il fallait poursuivre sur sa lancée.

"J'ai une sensation étrange. Un peu comme si le monde était... fade à défaut d'autre mots. Comme s'il manquait quelque chose, un peu."

En l'occurrence, il lui manquait bien quelque chose à elle. A moins qu'elle n'en soit isolée d'une façon ou d'une autre ? Peut-être que simplement, on avait admis dans une chambre proche un Marginal qui annule la magie sur une certaine zone ?

"Désolée, ça doit paraître très confus" conclut-elle avec un pâle sourire.

_________________
avatar
Faoiltiarna Lochlainn
Aveugle, pas Sourde

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 22
Habitat : A l'internat, au bout d'une canne blanche
Clubs : Théâtre, biologie

Feuille de personnage
Ecole: Marginalisation
Alignement: Lumière
Majeure/Mineure: Sciences/ Arts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Neve Elatha le Ven 23 Mai - 17:37

Neve sourit de voir la main bouger du chien pour se poser sur la sienne, et la caressa doucement du pouce. Être jalouse du chien n'avait aucun sens, elle le savait bien, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Elle en avait connues des propriétaires d'animaux qui ne comprenait pas que Neve voulait plus qu'une petite caresse et un sourire. Enfin. Chaque chose en son temps. Et là, pour l'instant, il était très, très important d'écouter ce que sa colocataire avait à dire. Elle semblait hésiter, et Neve lui caressa la main de plus belle, pour l'encourager, pour la rassurer, pour lui rappeler qu'elle n'était pas seule, qu'il y avait là quelqu'un qui l'aimait - plus que de raison, mais là n'était pas la question - et qui allait tout faire pour l'aider.

Elle fronça les sourcils en entendant parler de la sensation étrange, et du monde fade. Maintenant qu'elle y réfléchissait... Elle aussi ressentait quelque chose de similaire. Elle ne voyait plus aussi bien qu'elle l'aurait dû dans les ténèbres relatives de la chambre. Entre elle qui craignait le soleil et Tiarna qui était aveugle, les volets restaient le plus souvent fermés. Et c'était aussi bien. Mais d'habitude, Neve y voyait mieux que ça. Elle n'y avait pas fait attention auparavant parce qu'elle s'était focalisé sur sa colocataire et son délicieux corps, mais les faits étaient là. Entre ça et sa perte de connaissance... Elle déglutit, commençant à comprendre ce qui clochait.

Il manquait quelque chose à Tiarna. Et à bien y réfléchir, à elle aussi, peut-être. Si sa comparse était déstabilisée et inquiétée par l'évènement, elle-même avait des réactions diverses et contradictoires, des avis différents qui se pressaient dans sa tête. Elle pouvait retourner au soleil. Retrouver la joie de dormir. Peut-être dans les bras d'une jolie - et aveugle ? - jeune fille. Mais en échange de ses pouvoirs, de tous ses pouvoirs. L'échange était-il équitable ?
Sans chercher de réponse dans l'immédiat, elle serra sa camarade de chambre, doucement, contre elle, lui faisant un gros câlin et lui murmurant des paroles qui se voulaient rassurantes à l'oreille.

" Ça va aller. J'ai perdu mes pouvoirs aussi. Je comprends. Je sais ce que tu ressens, ce grand vide là où devrait se trouver une présence magique et réconfortante. Mais ça va aller. Ce n'est pas que toi, tu comprends ? Nous sommes ensembles dans ce problème. Et nous allons le résoudre ensemble. Toutes les deux. Je vais t'aider. Tu es mon amie, et je suis là pour toi. D'accord ? "

Elle lui déposa un baiser sur la tempe, du bout des lèvres. Quelque chose de plus maternel qu'amant.

" Nous allons récupérer nos pouvoirs, tu vas voir. Tout ira bien. "

Elle mentait effrontément, n'étant même pas sûre de vouloir récupérer ses pouvoirs, et n'ayant aucune garantie que tout irait jamais bien.
Mais elle s'en fichait. Elle serrait Faoiltiarna contre elle, et pour autant qu'elle sache, c'était le meilleur de ce qu'elle pouvait espérer.
Avec de la chance, l'avenir lui prouverait le contraire.
avatar
Neve Elatha
Males need not apply

Messages : 23
Date d'inscription : 09/04/2014
Habitat : Château
Clubs : Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Faoiltiarna Lochlainn le Sam 31 Mai - 12:10

L'explication n'allait pas, elle en était consciente. Elle était, elle aussi, trop fade, sans consistance suffisante pour véhiculer le vide qui s'était installé au sein de la druidesse - ou ex druidesse ? Non. Non. Elle allait trouver une explication, une solution. Quelque chose, n'importe quoi, parce qu'elle voulait bien vivre dans les ténèbres de son regard mais pas sentir le monde qui avait toujours été sien d'un seul coup devenir étranger et lui échapper comme l'eau que son élémentalisme absent laisserait couler entre ses doigts.

Les bras de Neve se refermèrent autour d'elle, créant un reflux dans le torrent de pensées galopantes. Elle inspira, étreignit sa colocataire. Elle avait compris. Elles n'étaient plus seules. Tout irait bien. Un zeste de combattivité perça la surface à nouveau dans l'esprit de la rouquine alors que le choc s'estompait.

"Merci. Merci d'être là."

Doucement, elle se recula, reprit sa contenance. Allez, du courage, de la volonté, de l'intelligence. Elle était l'héritière des druides, que diable.

"Tu crois qu'ils pourraient juste avoir transféré un Marginal qui bloque nos pouvoirs dans une chambre voisine ? Sinon il va falloir faire un détour par la Bibliothèque pour voir s'il y a eu des cas précédents, ou se renseigner pour savoir si on est les seules touchées ou si ça en affecte d'autres."

Tout en parlant, elle posa un pied au sol, sembla se rendre compte uniquement à ce moment qu'elle n'avait pas lâché la main de Neve, la relâcha doucement en lui adressant un léger sourire - un peu rassurant, un peu pâle, un peu décidé. Bien, maintenant, direction l'armoire vu qu'il fallait partir en expédition de toute évidence, et qu'y aller en chemise de nuit n'était pas vraiment l'idée du siècle, malgré l'urgence de la situation. Un jean souple, pratique pour se déplacer, une tunique dévoilant le galbe de ses épaules, une ceinture à poches... Si ses souvenirs étaient bons et qu'elle ne se trompait pas dans l'analyse des matières, l'ensemble devait avoir des teintes grises et prune ne jurant pas.

"Je suis vraiment super contente que tu sois là. Toute seule, à gérer, ç'aurait été..."

Elle ne termina pas sa phrase, se contenta de boucler sa ceinture et d'adresser à Neve un sourire chaleureux. Elle aurait préféré lui rendre son étreinte de plus tôt, mais vu que ses sens magiques s'étaient fait la malle, c'était un coup à tâtonner quelques minutes avant d'y parvenir. La rouquine se contenta donc de chercher ses lunettes de soleil, son portable et son dictaphone au cas où. Après un instant d'hésitation, elle indiqua à Gent de rester sage et se saisit de sa canne.

"Parée, co-enquêtrice ?" demanda-t-elle avec un nouveau sourire, un peu plus marqué cette fois.

Se servant de la réponse pour s'orienter, elle glissa le bout des doigts sur Neve jusqu'à trouver son bras et glisser le sien au creux de son coude.

_________________
avatar
Faoiltiarna Lochlainn
Aveugle, pas Sourde

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 22
Habitat : A l'internat, au bout d'une canne blanche
Clubs : Théâtre, biologie

Feuille de personnage
Ecole: Marginalisation
Alignement: Lumière
Majeure/Mineure: Sciences/ Arts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Neve Elatha le Dim 15 Juin - 9:05

Neve ne put s'empêcher de sourire et de respirer son parfum lorsque sa chère colocataire lui rendit son étreinte. Maintenant, si elle pouvait rester comme ça ad vitam.... Ou, à la rigueur, toutes les nuits... Si elle jouait ses cartes correctement, ce serait peut-être même négociable. A voir. Sans mauvais jeu de mot sur la condition malheureuse et regrettable de son amie, bien sûr. Ce terrain-là, elle en était consciente, était miné. Au mieux. Elle lui caressa doucement les cheveux lorsqu'elle la remercia, et la laissa reculer lorsqu'elle amorça le mouvement, un peu à regret, un peu avec la certitude qu'elle y reviendrait. Neve ferait tout pour qu'elle y revienne.

Neve réfléchit à la question. Elle doutait fort qu'un Marginal bloquant les pouvoirs soit dans une chambre voisine, mais c'était surtout parce qu'elle n'avait que rarement entendu parler d'un truc pareil. Pour autant qu'elle sache, il fallait qu'un marginal soit face à sa cible, et qu'il décide sciemment de bloquer les pouvoirs, pour le faire. Et encore, c'était à supposer qu'il existait. Pour elle, rien ne pouvait bloquer ainsi les pouvoirs sans une volonté claire et affichée. Auquel cas, c'était probablement un sale coup du Directeur. Elle savait qu'elle aurait été mieux dans un pensionnat pour jeunes filles avec une Directrice. Rien de tout ce bazar ne se serait produit.
Faoiltiarna lâcha sa main.
Ah, oui. Dans un pensionnat pour jeunes filles, elle n'aurait jamais rencontré quelqu'un d'aussi intéressant que Faoiltiarna.

Le sourire allégeait la déception de perdre la main. Main qu'elle avait la ferme intention de reprendre, surtout si elles devaient aller vadrouiller partout. Mais Faoil était faible, bien plus qu'elle n'en avait l'habitude, et il fallait lui laisser le temps de l'admettre avant de proposer ou d'imposer de l'aide. Sinon, elle se vexerait. Neve se contenta donc de lui rendre son sourire. Un peu idiot puisqu'elle ne pouvait pas voir, mais elle ressentait sûrement l'intention et la chaleur. Ou alors, tout cela n'était que des conneries de roman à l'eau de rose. Peu importait. Ça valait le coup d'essayer.

Elle regarda sa camarade se changer avec intérêt, profitant un peu trop du spectacle, jusqu'au point d'oublier que si elle se changeait, c'était pour pouvoir sortir... et qu'elle-même était encore entièrement nue. Elle le réalisa bien assez tôt, cependant, et enfila en toute hâte un mini-short en jean un peu élimé et un vieux t-shirt tâché - mais propre néanmoins -, sans perdre des yeux sa colocataire. Juste au cas où elle ferait une terrible erreur dans son habillage et qu'elle dusse se changer, de peur de sortir avec un bas et un haut qui jureraient entre eux. Malheureusement, ce ne fut pas le cas, et Neve devait reconnaitre qu'elle se débrouillait bien, l'aveugle. L'habitude, sûrement. Il ne fallait pas qu'elle la croit aussi faible qu'elle-même le serait si elle perdait soudainement la vue, en fait. Ce ne serait ni un service à lui rendre, ni flatteur.

Elle se mordit la lèvre lorsque Faoiltiarna exprima sa joie à l'idée qu'elle soit là pour l'aider. Elle aurait voulu lui répondre, ou la prendre dans ses bras, mais elle n'était pas sûre que sa colocataire l'apprécie. Vu la façon dont la phrase était morte sur ses lèvres, elle avait peut-être parlé sans réfléchir, et le regrettait. Et maintenant, elle récupérait lunettes de soleil, portable, dictaphone. Neve l'imita, dictaphone mis à part. Elle s'assura également d'avoir son porte-feuille sur elle. Son short n'avait que peu de poches, et leur contenu était généralement simple et pré-déterminé. Neve n'était pas du genre à avoir un sac à main. Il ne faisait guère de doute dans son esprit qu'elle devrait, mais elle n'en voyait pas vraiment l'intérêt si ses poches ne craquaient pas.

Elle lui adressa un sourire et hocha la tête avec fermeté en réponse à la question, avant de réaliser, de rougir, et de se reprendre.

" Parée, co-enquêtrice ! "

Elle était tellement persuadée qu'en temps normal, surtout avec Gent dans les parages, elle pouvait voir ce genre de choses...
Tsk.
Elle était en-dessous de tout.
On aurait dit un mec.

Faoil vint lui caresser doucement le bras, pour son plus grand plaisir, et finalement le glissa au creux de son coude. Neve, bien sûr, la laissa faire, et posa sa main sur celle de son amie, doucement, amicalement. Elle voulait l'embrasser, là encore, mais se retint. A la place, elle la dirigea vers la porte, qu'elle ouvrit avant de faire passer Faoil devant elle, de passer à son tour, et de refermer derrière elles.

" Je ne pense pas que le Marginal soit une option, même si ça ressemblerait bien à un abruti de mec de nous faire un coup pareil. Il vaut mieux se rendre à la Bibliothèque pour se renseigner. Soit il y aura des livres là-bas, soit il y aura d'autres personnes touchées par le phénomène et suffisamment intelligentes pour aller se renseigner à la Bibliothèque. "

Et sur ces mots, guidant sa compagne avec douceur, Neve prit le chemin du CDI de l'Ecole.
avatar
Neve Elatha
Males need not apply

Messages : 23
Date d'inscription : 09/04/2014
Habitat : Château
Clubs : Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Faoiltiarna Lochlainn le Jeu 17 Juil - 9:23

Vêtues, armées, décidées... Ne leur restait qu'à décider de leur destination. À ce sujet, d'ailleurs, Neve souleva un point intéressant. En effet, ç'aurait pu être une plaisanterie. Une mauvaise plaisanterie pas drôle du tout et flippante. Mais bon, tout le monde ne pouvait pas avoir leur bon sens et leur bon goût, pas vrai ? Il fallait de tout pour faire un monde, même des gens lourdingues. La rouquine se fendit d'une moue à cette pensée.

"La blague, même de mauvais goût, serait plus simple à contrecarrer. Puis on aurait un prétexte pour couvrir les responsables de pustules ou de poil à gratter."

Le ton, tout à fait léger, cachait des nuances acérées. C'était petit, c'était mesquin... et à ce titre pas très différent de la potentielle plaisanterie qu'on aurait osée leur faire. Donc, si plaisantins il y avait, ils avaient intérêt à se planquer sous peine d'éruption d’acné ou de tout autre retour de feu sous peu. En attendant, le mystère restait entier, du moins pour l'instant. La druidesse prit donc le chemin du CDI, bras noué à celui de Neve, tout en retournant ce casse-tête dans son esprit. Il devait bien y avoir un indice-clé, une piste à lever, quelque chose à faire.

"La sensation n'a pas l'air de s'estomper avec la distance" releva-t-elle au bout de quelques intersections. "Donc soit c'est bien ciblé et verrouillé sur nous, soit c'est plus vaste et on a une chance de trouver d'autres gens touchés. Ce qui ne réduit pas trop nos pistes, en soi, vu que les possibilités restent nombreuses."

Un claquement de langue dépité accueillit ce constat, mais Faoil ne comptait pas se laisser démonter pour si peu. Surtout pas avec une super co-enquêtrice à ses côtés. Aussi continua-t-elle à réfléchir à voix haute pour partager ses pensées avec sa colocataire, déroulant le fil de son raisonnement sereinement, tout en évitant tout terme trop ostensiblement magique qui pourrait alerter un mortel.

"Est-ce que si on envisage un canular, on a un motif ou un suspect ? Je ne crois pas avoir irrité plus que de raison des camarades de classe, ces derniers temps... Surtout qu'il paraît peu probable que n'importe qui ait pu nous jouer un tour pareil."

Elle secoua doucement la tête, sa chevelure bruissant sous l'effet du mouvement.

"En même temps, un truc pareil n'a pas pu arriver par hasard, si ?"

Un pincement d'anxiété la saisit. Peut-être que c'était définitif, inaltérable. Peut-être que la magie, inexplicable par définition, leur avait joué un tour à sa façon, quitte à se tirer une boule de feu dans le pied. Elle espérait sincèrement que non. Si elle aurait sûrement pu se débrouiller et vivre sa vie sans les sens supplémentaire de sa magie, elle ne s'en sentait pas moins amputée, diminuée.

_________________
avatar
Faoiltiarna Lochlainn
Aveugle, pas Sourde

Messages : 166
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 22
Habitat : A l'internat, au bout d'une canne blanche
Clubs : Théâtre, biologie

Feuille de personnage
Ecole: Marginalisation
Alignement: Lumière
Majeure/Mineure: Sciences/ Arts

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Neve Elatha le Sam 19 Juil - 15:55

En marchant, elle réfléchit en silence à ce que sa camarade lui avait dit. Elle trouvait pustules comme poil à gratter des punitions bien trop naïves, trop faibles, pour l'horreur qu'elles subissaient présentement, ce sentiment ignoble d'abandon, de perte... Enfin, surtout Tiarna. Neve ne l'aurait jamais admis, évidemment, mais si la punition semblait de bon aloi, elle l'administrerait à contre-cœur. Marcher sous le soleil, librement, était une sensation qu'elle imaginait extraordinaire, et qui l'était dans ses souvenirs les plus anciens, ceux d'avant. Là, malgré ses priorités allant à son amie, elle ne pouvait s'empêcher d'espérer que le problème ne soit pas réglé avant qu'elles n'ait eu l'occasion de sortir.

Une pensée égoïste en soit, mais Neve ne se sentait pas égoïste. Elle aurait pu planter sa camarade, sortir nue sous le soleil, bronzer, en profiter lâchement... Elle n'avait rien fait de ça. Elle était restée à l'intérieur. Elle voyait l'astre et sa lumière par les fenêtre des couloirs, avec un sentiment d'envie croissant, mais elle restait accrochée à son amie, le bras de Tiarna glissé au creux de son propre coude lui rappelant, intimement, qu'il y avait des choses plus importantes dans la vie.
Plus interdites, aussi.

" Je pense plutôt que c'est vaste. Le Château est un espace clos, non ? C'est plus simple à viser que des individus, surtout mobiles. "

Elle répondait aux pensées de son amie par ses propres pensées, ses propres réflexions. Elle aimait bien ça. A deux, elles finiraient par avoir pensé à tout. Quoique, il y avait des pensées qui étaient trop horribles, et que Neve se refusait à partager. Par exemple, la théorie de l'espace clos amenait forcément une pensée liée à un gaz quelconque. Un sortilège pouvait sûrement prendre une telle forme - elle était bien placée pour savoir qu'un sortilège pouvait prendre n'importe quelle forme -, mais également une expérience de Normal, que cette dernière soit voulue ou non. Et un Mortel capable d'ôter les pouvoirs de tout Enchanteur qui respirait était...
Ridicule. Elle-même ne respirait pas. Elle n'aurait pas été touchée.
C'était toujours ça de gagné.

" J'ai bien quelques noms en tête, mais ce ne sont que des mecs qui auraient essayé de me draguer, ou un truc du genre, tu vois ? Des minables. En plus, je parle de noms, mais je n'en ai mémorisé aucun, tu penses. Ils n'ont pas le moindre intérêt.

Elle lui pressa un peu le bras, délicatement, doucement.

" Pas comme toi, quoi... Bref, je ne pense pas qu'aucun d'entre eux soit au-dessus d'une mauvaise blague comme ça, mais je ne pense pas non plus qu'ils en soient capables. Et je suis d'accord avec toi, qu'un truc pareil arrive par hasard serait un drôle de hasard, tout de même... Il y a forcément une explication. "

Elles étaient arrivée, en parlant, devant la porte du CDI, que Neve essaya d'ouvrir et de franchir dans un seul et même geste qui aurait pu être ample mais qui tourna court lorsque la porte refusa de bouger et qu'elle se la prit en pleine poire. Elle jura, et lui asséna un coup de pied, avant que sa vision périphérique ne lui rappelle qu'elle n'était pas seule, et qu'elle retrouve une certaine contenance.

" C'est fermé. Ce feignant de documentaliste n'a pas dû se lever... "

Elle soupira, et regarda son amie avec expectative.

" Bon, moi j'ai fait chou blanc. Une idée de ton côté ? "

Clairement, ses idées à elle n'était pas les meilleures. Elle se sentait complètement à côté de ses pompes, aujourd'hui. Peut-être une conséquence directe de la perte de ses pouvoirs et de sa conditions, peut-être le fait de devoir à nouveau respirer qui ne lui réussissait pas.
Elle regardait toujours sa camarade de chambre, intensément.
Peut-être autre chose, aussi.
avatar
Neve Elatha
Males need not apply

Messages : 23
Date d'inscription : 09/04/2014
Habitat : Château
Clubs : Théâtre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Comme un rêve chassé par l'aube

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum